Téléphone
28 mai 2012

Les algues sont des micro-organismes végétaux qui produisent des substances organiques à partir de ce qu’on trouve dans la nature et dans l’eau de votre/vos bassins. Transporté par le vent et la poussière, les spores de ces algues se retrouvent dans votre eau de piscine, même celles recouvertes. Quelque soit le type d’algue, elle se multiplie rapidement par temps chaud, ensoleillé et qui possède un taux insuffisant de désinfectant. Riche en minéraux dissous et souvent exposé au soleil, votre milieu aquatique représente le paradis pour ces organismes. Tous les produits parlés dans cet article sont disponibles dans notre magasin et notre boutique web.

La prévention face aux algues est votre meilleure arme. Ces moyens simples mais efficaces vont empêcher la prolifération des algues :

  • Toujours avoir un taux de désinfectant suffisant (le chlore). Votre guide est d’à peu près 1 à 3 ppm de chlore en tout temps. Il est difficile de l’avoir en tout temps alors référez-vous à votre produit et ajoutez-en tel que recommandé sur l’étiquette de celui-ci. N’ayez pas peur, lorsque votre eau semble brouillée, après de forte période de fréquentation ou en temps chaud, de mettre plus de chlore qu’à l’habitude!
  • Votre pH doit être entre 7.2 et 7.6 sinon il incite les algues à venir s’installer dans votre piscine. pH- ou pH+? Un simple test vous le dira!
  • Les lavages à contre-courant. Les fameux ’’backwash’’; 1 fois par semaine aide énormément votre eau et évite l’accumulation de bactérie à l’intérieur de celui-ci. Encore une fois, n’ayez pas peur d’en faire plus!
  • L’ajout d’algicide 1 fois par semaine aide les milieux à problème à en avoir moins! À ajouter tel que recommandé sur l’étiquette du produit que vous utilisez, l’algicide aide à vous prévenir et intervenir face aux algues.
  • Le brossage des parois et du fond de la piscine. Lorsque vous sentez quelque chose de gluant sur les parois, il se peut que des algues se forment. Une bonne dose de chlore jumelée avec un bon brossage vous évitera des problèmes plus tard car cette couche précède souvent la formation d’algues colorées.

 

 

 

 

 

 

 

L’algue jaune : est aussi connue sous le nom algue moutarde, colle aux parois. Ayant une couleur jaunâtre, poudreuse et normalement à l’ombre, elle résiste au chlore et peut par le fait même avoir un niveau de chlore entre 3 et 5 ppm.

L’algue noire : L’eau peut être claire mais elle se colle aux parois et au fond, sur les jonctions et dans l’écumoire. Le fond est souvent recouvert de petites taches noires ou bleu-vert. L’algue noire aussi résiste au chlore de la piscine. Une des caractéristiques de l’algue noire, avec  le temps, c’est qu’elle devient plus difficile à détruire, elle pousse en couche épaississante. Il est donc facile d’éliminer le dessus sans toucher à la couche inférieure. Sa couleur et son caractère très tenace nous poussent souvent à croire que la toile de la piscine est tachée. La cause probable est le manque de désinfectant.

L’algue verte : normalement à la surface, elle décolore l’eau de la piscine qui devient verte et brouillée. Il y a de fortes probabilités que des taches qui se forment au fond et/ou sur les parois. Avant que la couleur verte apparaisse, les parois ont une sensation glissante et gluante au toucher. L’origine est souvent le niveau de désinfectant insuffisant.

Algue rose/rouge : Il s’agit en fait d’une bactérie (champignon) qui vie en eau plus ou moins chaude (75°F et plus) et nécessite de la lumière pour se proliférer. Ils se développent initialement sur les parties plastiques (PVC, panier d’écumoire, balayeuse, etc.) puis ensuite se propage un peu partout dans votre système de filtration (filtreur, pompe, tuyaux, etc.) ce qui la rend particulièrement difficile à faire disparaitre.  L’algue peut se trouver à l’état naturel dans l’eau de bassin ou de puits. Les causes probables sont le manque de désinfectant, le manque de brossage et la malchance d’en avoir dans son environnement.

Algue bleu : Les algues bleu-vertes sont des micro-organismes aquatiques qui sont généralement présents dans tous les plans d’eau du Québec. Elles se multiplient dans des eaux riches en matières nutritives, en autre le phosphore. Lorsqu’elles sont très abondantes, elles forment des « fleurs d’eau » (bloom), ou même de l’écume, visibles sur une partie ou sur l’ensemble de la piscine.

Le traitement pour les problèmes d’algues est assez simple et semblable pour tous les types d’algues. Chaque partie du traitement est importante pour empêcher le problème de revenir une fois la piscine claire.

  • Traitement Choc : Un traitement choc est essentiellement une surdose de chlore qui éliminera les bactéries et réduira en poussière le reste. Dans un traitement comme celui-ci, on désire avoir un taux de chlore avoisinant le 10 ppm. Les produits tels que le chlore régulier, le chlore à traitement choc, le chlore liquide et le chlore stabilisé comporte sur leur étiquette la quantité à ajouter pour un traitement choc. Est-ce qu’on peut utiliser de l’algicide pour faire un traitement choc? Oui, mais il faut en mettre suffisamment. Le mieux est de faire un bon traitement choc et d’ajouter de l’algicide et vous obtiendrez le traitement optimal. Appliquer un traitement choc jusqu'à avoir une eau blanchâtre.
  • Brossage : Même si vous ne voyez pas le fond de la piscine, une bonne période de brossage vous aidera beaucoup car on brasse l’eau, donc on distribue  les produits chimiques à l’intérieur de la piscine, et on expose l’algue aux produits chimiques plus efficacement. Faite cette étape à toute les fois que vous faites un traitement choc.
  • Balayeuse : Il faut absolument passer une balayeuse pour envoyer les résidus, ainsi que les algues, vers l’extérieur de la piscine. Pour se faire, on doit mettre le filtreur en mode vidange/waste/drain (l’indication change dépendant de la marque de votre filtreur). Un bon truc : mettez votre hose à jardin dans la piscine ce qui freinera la baisse du niveau d’eau. On vous suggère d’arrêter de votre système de filtration (pompe à ‘’off’’) entre chaque journée que vous passez la balayeuse. Allez-y tranquillement pour éviter de faire lever la poussière du fond. Cette étape peut se faire plusieurs jours de suite car bien souvent, il reste des particules en suspension. C’est pourquoi vous devez fermer votre système de filtration; la poussière se retrouvera au fond plus facilement. Un produit nommé Alun peut vous aider si vous ne voyez pas le fond du tout. Ce produit agglomère les particules en suspension et aide à ce qu’ils se retrouvent au fond (suivre la procédure décrite au revers de l’étiquette).
  • Lavages à contre-courant/Backwash : Durant cette période, faites un backwash par jours ou plus si vous pouvez. Ceci éliminera une certaine quantité d’indésirables.

Il se peut que ce processus prenne plusieurs jours. Dans la plupart des cas mais surtout avec les algues noirs et roses, l’Alun (produit qui agglomère les particules en suspension) peut vous aider en détruisant les particules d’algues et en facilitant leur extraction de la piscine. Si les algues sont encore présentes, répétez l’opération en respectant chaque étape parfaitement et en ajoutant de l’alun.

ACPQ
Pool Hot tub concil
APSP
Régie du Bâtiment du Québec