Téléphone
02 août 2016

Le système au sel pour piscine a été commercialisé au Québec au début des années 2000, mais est présent sur le marché depuis déjà plus de 50 ans. Popularisé par différents manufacturiers (Hayward, Pentair, Zodiac, Jandy, Jacuzzi, Lectranator), il est maintenant un outil prisé par les propriétaires de piscine. Voici donc plusieurs éléments à prendre en considération lorsque vous utilisez un système au sel :

1. Mettre la quantité de sel dans l'eau
La majorité des systèmes au sel fonctionnent avec un taux de 3000 PPM de sel. Cependant chaque appareil disponible sur le marché fonctionne avec un niveau de sel différent, il est donc important de regarder dans le manuel de votre appareil afin d'ajouter le bon nombre de sel à l'eau. S'il manque de sel, l'appareil pourrait générer très peu de chlore voire pas du tout. Dans le même ordre d’idées, s'il y a trop de sel, les équipements de la piscine pourraient s’endommager et l'appareil pourrait afficher un code erreur et arrêter de fonctionner.

2. Ajoutez le sel
Pour éviter tout problème de conductivité dans l'appareil, il est recommandé de fermer, débrancher ou d'utiliser un by-bass sur l’appareil lorsqu'on ajoute du sel dans la piscine. La meilleure façon d’y parvenir est de le verser directement dans la partie peu profonde de la piscine. S’il reste des dépôts de sel dans le fond, il faudra les brosser à l'aide d'une perche et une brosse jusqu'à temps que le sel soit complètement dissout. Il n'est pas recommandé de verser celui-ci dans l'écumoire sinon le moteur, filtreur et chauffe-eau recevront une quantité concentrée et non diluée qui pourrait endommager grandement les appareils.

3. L’utilisation de toile solaire
La toile solaire est pratique et efficace pour conserver la chaleur de la piscine, cependant une fois en place elle empêche l’évaporation du chlore habituellement causé par le soleil. Ainsi, lorsqu'on met la toile solaire sur la piscine il faut penser à réduire, voir arrêter complètement la génération de sel de votre appareil. Dans le cas contraire, le taux du chlore sera trop élevé et ceci pourrait causer des dommages aux équipements. Une fois la toile enlevée, pensez à le remettre en fonction.

4. Utilisez du stabilisant
Lorsqu’on parle de stabilisant, on fait référence à l’acide cyanurique; un écran protecteur qui permet de contrer l’effet néfaste qu’a le soleil sur les paramètres chimiques. En effet tel que mentionné au point précédent, le soleil va venir diminuer le taux de chlore et conséquemment vous devrez augmenter la génération du système au sel. En ajoutant entre 30 et 50 ppm de stabilisant, vous prolongerez donc la durée de vie de la cellule de votre appareil au sel.


5. Balancez chimiquement votre eau
Lorsque le chlore est généré, l’appareil produit un pH d’environ 8. Il est donc normal d'ajouter un produit pour diminuer le pH de façon hebdomadaire. De plus, contrairement aux croyances populaires détenir un système au sel ne nous prévient pas de vérifier tous les paramètres chimiques tels que le pH, l’alcalinité, la dureté et le chlore. Voici les plages recommandées : pH : 7.4-7.6, alcalinité : 80-120 ppm, dureté : 200-300 ppm, chlore : 1-3 ppm. À noter qu'une dureté trop élevée dans la piscine causera un entartrage de la cellule de façon prématuré. De même qu’un pH et une alcalinité mal balancés causeront des inconforts lors de la baignade et des problèmes aux équipements de la piscine.

6. Nettoyez annuellement votre cellule génératrice
Il est conseillé de nettoyer votre cellule une fois par mois pour éviter l’accumulation de saletés et de calcaire. Pour ce faire, utilisez de l'eau à faible pression et un produit conçu à cet effet pour la nettoyer. Cet entretien facile donnera de meilleures performances de génération et la lecture du niveau de sel sera plus précise. Au minimum, un nettoyage une fois par année à la fermeture est recommandé.

7. Remisez votre équipement durant l'hiver
Afin que l’appareil ne soit pas exposé aux intempéries de l’hiver, il est fortement conseillé de remiser dans un endroit sec et tempéré la cellule et le boîtier de contrôle du système au sel. De cette façon vous éviterez les problèmes et prolongerez la durée de vie de la cellule génératrice.

8. Maintenez un niveau de chlore idéal
Le système au sel est une machine qui produit du chlore par le principe d’électrolyse. Advenant qu’il n’en produise pas assez il y aura formation d'algues et contamination de l'eau. Dans le même ordre d’idée, s'il en produit trop il y aura décoloration de la toile ou de la peinture, endommagement des équipements, de la tuyauterie et finalement inconfort du baigneur. Il est donc important de vérifier son niveau de chlore au moins une fois par semaine et ajuster la génération de l'appareil selon ces tests. Une génération de chlore à plus de 4 ppm est très corrosive et n'est donc pas recommandée.

9. Assurez-vous d’avoir une bonne mise à la terre
Avoir une eau salée dans une piscine facilite les échanges entre les ions et accélère le phénomène de corrosion. Pour contrer ce phénomène, il est important que tous les équipements métalliques soient mis à la terre (échelle, lumière, pompe, chauffe-eau, murs, panneaux, etc.) Pour ce faire, on peut utiliser une tige de 8' ou une plaque de mise à la terre. Selon le code du bâtiment, un électricien certifié est la seule personne à pouvoir réaliser ce genre de mise à la terre. Dans le cas contraire, il pourrait y avoir une apparition de rouille sur les vis et sur l'échelle malgré le fait qu'ils sont en acier inoxydable.

10. Piscine en béton, faites attention
Les piscines en béton sont particulièrement sensibles à l'ajout de sel dans l'eau et à la génération de chlore du système au sel. Un niveau de sel ou un taux de chlore trop élevé pourrait provoquer l'apparition du phénomène de poudrerie ou encore une dégradation de la peinture. Pour contrer le phénomène, il faudra utiliser un produit tel que le Scale Free de Natural Chemistry. Si la poudrerie n'est pas contrôlée, votre eau sera brouillée et vous vous retrouvez avec de la peinture sous vos pieds à la sortie de l’eau.

11. Ouverture printanière de piscine
Lorsque vous possédez un système au sel, démarrez votre piscine de manière traditionnelle en enlevant les saletés et ajoutant les produits chimiques nécessaires pour clarifier votre eau. Par la suite, balancez les paramètres chimiques et ajustez le niveau de sel avant de démarrer l'appareil. La majorité des systèmes au sel ne fonctionnent pas sous les 70 degrés Fahrenheit, il n'est donc pas recommandé de le faire mettre en fonction sous cette température.

12. Utilisez le bon sel
L'utilisation d'un système au sel de piscine nécessite un sel adapté. Il est recommandé d’utiliser un sel 99.9% pur non iodé. Le sel de marque Warwick ou Sifto pour piscine est idéal puisqu’il contient un anti tache. Les sels d'adoucisseur d'eau ou autre sel avec des minéraux sont cependant à proscrire.

13. Utilisez conjointement un système UV ou Ozone
Vous pouvez utiliser de façon conjointe un système Uv ou Ozone avec un système au sel. De ce fait, l'ajout de ces dispositifs permettra au système au sel de produire plus efficacement le chlore et il sera moins sollicité. L’UV et l'Ozone sont de très bon oxydant et ils permettront donc une meilleure qualité d'eau.

14. Assurez-vous que vos équipements sont en titane
Le système au sel peut avoir comme effet néfaste de gruger les métaux légers. De ce fait, si vous avez une thermopompe avec un échangeur, des vis ou une échelle en acier, il sera préférable de les remplacer. Dans le cas contraire, vous pourriez vous retrouver avec des métaux dans l'eau, des équipements rouillés ou simplement non fonctionnels.


15. Utilisez un produit anti-taches
L’utilisation d’un système au sel pourrait engendrer la formation de calcaire ou de la corrosion ce qui pourrait tacher votre piscine. Il faudra donc utiliser à l'occasion un produit anti-taches et un produit anti tartre.

Si un ou plusieurs de ces éléments ne sont pas pris en considération, des dommages majeurs aux équipements de la piscine pourraient survenir. De plus, cela pourrait engendrer un certain inconfort pour les baigneurs. Il est donc recommandé de faire vérifier 1 fois par année son appareil par un spécialiste. Piscines et Spas POSEIDON offre le service de vérification par des techniciens formés pour vous aider à conserver votre système au sel en bon état de fonctionnement. Contactez-nous!

 

ACPQ
Pool Hot tub concil
APSP
Régie du Bâtiment du Québec