Téléphone
13 août 2012

Durant un été chaud et très ensoleillé, il est souvent difficile de bien contrôler les paramètres chimiques de sa piscine pour éviter d'avoir une mare verte dans sa cour. L'on dresse ci-bas une liste des différentes causes de ce phénomène et l'on présente les différentes solutions permettant de remédier à la situation.

Causes des algues dans la piscine

  1. Le soleil favorise la prolifération d’algues dans la piscine.
  2. Le chlore dans la piscine est consommé plus rapidement avec le soleil et donc les algues prolifèrent. Ce phénomène signifie que le niveau d’assainisseur est insuffisant.
  3. Le niveau de chlore combiné ou chlore mort est trop élevé dans la piscine. Cela entraîne une perte de performance du chlore libre et donc l'apparition d'algues.
  4. Le niveau de phosphate dans l’eau est élevé. Le phosphate dans la piscine est une nourriture pour les algues. Sans phosphate, elles auraient plus de difficulté à se reproduire.
  5. La filtration de la piscine est déficiente. Il y a peut-être dans la piscine des endroits non chloré en raison de jets mal positionnés. Il se peut également qu'un filtreur ou une pompe ne fonctionne pas correctement. Le sable du filtreur ou de la cartouche de filtration pourrait être contaminé d’algues, ce qui entraînerait une amplification du phénomène.
  6. Les paramètres chimiques comme le pH et l’alcalinité pourraient être déséquilibrés. De mauvais paramètres entraînent une mauvaise utilisation du chlore et diminue l'efficacité des traitements contre les bactéries et les algues.
  7. La végétation autour de la piscine peut contaminer l’eau. S’il y a des fleurs, du pollen, des arbres, des plantes ou du gazon dans la piscine ou à proximité de celle-ci, ceci contribuera à l'apparition d'algues dans la piscine.
  8. Des débris et saletés qui stagnent dans le fond de la piscine, à la surface ou dans les paniers de l’écumoire ou de la pompe.
  9. L'ajout d’eau de puits ou de rivière dans la piscine. L’eau non traitée par un système d’aqueduc renferme plusieurs éléments qui contribuent au développement des algues.

Solutions aux algues dans la piscine

  1. Maintenir un chlore libre de 2 à 3 ppm en permanence dans la piscine. Pour ce faire, il faut utiliser un chlorinateur, du chlore en granule, un système au sel, un autre appareil ou un produit permettant de garder un niveau acceptable d’assainisseur dans l’eau.
  2. Utiliser un produit monopersulphate ou ‘’traitement choc sans chlore’’  tel qu'Oxy pour enlever le chlore combiné dans l’eau.
  3. Utiliser une toile sur la piscine lorsque vous prévoyez vous absenter pour un certain temps.
  4. Vérifier le niveau de phosphate à tous les 2 semaines et utiliser un produit pour enlever le phosphate si le niveau est supérieur à  100 ppm. De plus, utiliser quotidiennement un produit d’entretien pour prévenir l’apparition de phosphate dans l’eau. Un produit tel que PhosFree and Pool Perfect de Natural Chemistry ferait tout à fait l'affaire.
  5. Vérifier le sable ou les cartouches du filtreur. Si le sable ressemble davantage à de la boue, s'il est contaminé  par des algues ou si cela fait plus de 4 ans qu’il n’a pas été remplacé, il est fortement recommandé de procéder à un remplacement du sable dans le filtreur. Si vous avez un filtreur à cartouche et qu'il gorgé de saletés ou d'une couleur très foncée, il vous faut remplacer la cartouche.
  6. Vérifier quotidiennement les paramètres chimiques tels que le chlore, le pH et l'alcalinité et ajuster pour être dans la zone idéale.

Chlore : 2-3 ppm

pH : 7.2 – 7.6

Alcalinité : 80-120 ppm

  1. Ajouter un algicide préventif de 40% ou 60% une fois par semaine.
  2. Ajouter des produits avec enzymes pour aider au traitement de l’eau de la piscine. Un produit tel que le Pool Perfect de Natural Chemistry est un bon exemple.
  3. Ajouter votre chlore et autres produits chimiques dans la piscine en soirée pour ne pas se faire consommer par le soleil.

10.  Augmenter le temps de circulation de votre pompe si vous fonctionner avec une minuterie.

11.  Couper la végétation autour de la piscine pour ne pas qu’elle touche à l’eau. De plus, limiter au minimum la végétation autour de la piscine à proximité.

12.  Passer l’aspirateur dans la piscine au moins une fois par semaine.

13.  Vider les paniers de l’écumoire ou de la pompe au moins une fois par semaine.

14.  Passer la puise à la surface de l’eau au moins une fois par semaine.

15.  Utiliser de l’eau d’aqueduc pour remplir votre piscine.

16.  Faites bien circuler l’eau dans la piscine et dans le fond de la piscine. Enligner les jets pour qu’il y ait de l’eau des retours d’eau à la surface et d’autres vers le fond de la piscine.

Dernière technique pour améliorer la circulation dans la piscine… Baignez-vous et faites brasser l’eau.

N’hésitez pas à communiquer avec Poseidon pour entretenir votre piscine ou pour faire du service.


0 commentaire

ACPQ
Pool Hot tub concil
APSP
Régie du Bâtiment du Québec